conseils leasing

5 conseils pour son leasing automobile

Si le leasing automobile attire de plus en plus de Français, il est important de connaître les limites de ce crédit-bail avant de foncer tête baissée, voici 5 conseils à retenir.

1 – c’est un crédit !

Les établissements de crédits ont l’habitude d’utiliser des termes anglophones pour proposer un package marketing plus attractif, des termes qui sonnent l’outre manche et donc qui attirent plus de consommateurs mais que l’on ne s’y trompe pas, un leasing auto, c’est un crédit bail et donc un crédit. Une dette qui nécessite un engagement et surtout un remboursement.

2 – deux contrats de leasing existent

Deux contrats sont disponibles dans le cadre du leasing automobile, la LOA et la LLD. La location avec option d’achat est un contrat de location incluant une option d’achat, le montant du véhicule est défini au moment de la signature du contrat. La location longue durée est simplement un contrat de location, sans option d’achat.

3 – attention au kilométrage

Si les tarifs d’appels sont attractifs, ils sont, comme toute offre commerciale, des prix d’appels. Le rajout d’options et notamment la définition du kilométrage annuel peut rapidement gonfler le loyer du leasing. A ce juste titre, un kilométrage mal évalué peut entrainer le paiement de frais supplémentaires, une facture qui peut être lourde si le dépassement est important. Prudence…

4 – véhicule neuf et… occasion

Le leasing automobile est proposé aussi bien pour des véhicules neufs que pour des secondes mains. Si le tarif proposé sur du neuf semble élevé, il est toujours possible de demander au concessionnaire un tarif d’occasion. Certains disposent de parcs automobiles sur le plan national et peuvent sonder en quelques clics sur leur base d’informations les véhicules disponibles. En revanche, les options ne seront pas négociables, il faudra se contenter du modèle proposé en leasing.

5 – assurer son véhicule

Si la carte grise reste au nom de la concession (car location) et que son coût est inclut dans le contrat, l’assurance n’est bien souvent pas comprise. Il faut pourtant assurer le véhicule. Il est conseillé sur ces modèles neufs d’opter pour l’assurance tous risques, les concessions proposent leurs propres offres mais il est conseillé de comparer avec son assureur habituel, cela permet de bénéficier du meilleur tarif. Pensez à consulter les conditions en cas de panne de véhicule, certains assurent une assistance et le remorquage du véhicule (voici un exemple), autant ne pas faire de doublon avec le contrat d’assurance.