assurance

Assurance emprunteur, est-ce obligatoire ?

En cas de difficulté au remboursement d’un crédit, il est important de trouver une assurance emprunteur. Il permet de vous secourir en ce dur moment. Seulement, de nombreuses personnes préfèrent qu’elles ne soient pas souscrites à une telle charge. On se demande si elles ont le choix ou si c’est obligatoire ?

Du point de vue juridique

Jusqu’à présent, la loi sur l’assurance et sur l’emprunt n’oblige pas – et même la banque – à avoir une assurance emprunteur. Ceci dit que l’emprunteur peut bien contourner cette charge. Il n’est pas obligé par aucune loi de conclure un contrat d’assurance emprunteur. Par contre, pour garantir le remboursement, la banque l’impose comme une de ses conditions de validation de la demande de prêts. Ce n’est donc pas la loi qui l’oblige, mais la banque.

Le cout de l’assurance emprunteur

Le souci des emprunteurs se trouve sur le prix de la cotisation de l’assurance emprunteur. Il est généralement calculé en variation avec le risque que peut prendre la banque. Ainsi donc, plus le montant du crédit est élevé, plus la cotisation peut – être cher jusqu’à 30 % du montant du crédit. Ce risque peut aussi être jugé selon la situation du demandeur.

Pour minimiser ses dépenses, il est conseillé d’intégrer dans un contrat de groupe qui se trouve beaucoup plus abordable qu’un contrat individuel. C’est un conseil, mais chacun est libre de choisir ce qu’il souhaite.

L’invalidité au travail

L’utilité de ce type d’assurance se déclenche en cas d’invalidité du demandeur. Il s’agit de l’incapacité au travail dû à un problème sanitaire complet (IPT) ou partiel (IPP), mais reconnu inapte par un médecin spécialiste. L’incapacité est dite totale, lorsqu’elle est estimée à plus de 66 %. Il y a beaucoup de choses à savoir sur l’assurance emprunteur. N’oubliez pas de vous renseigner avant de conclure le contrat.