Comment devenir brocanteur ?

Votre passion pour la brocante date de votre enfance, lorsque vous accompagniez votre père chiner dans les quatre coins de la France. Et aujourd’hui vous aimeriez en faire votre gagne-pain. Voici quelques informations qui vous seront peut-être utiles.

Qui peut ouvrir sa boutique de brocante ?

Les vides greniers font partie de votre passe-temps préféré, vous trouverez les calendriers des prochaines manifestations sur Aufildesbrocantes.com. Sinon, très bonne nouvelle, embrasser le métier d’antiquaire ou de brocante ne nécessite pas de diplômes, ni de compétences particulières. Toutefois, quelques qualités seront tout de même exigées pour ne citer qu’une bonne connaissance des objets et des meubles anciens par exemple.

En outre, vous devrez également être à même d’estimer la valeur réelle de toute marchandise que vous achetez. C’est essentiel pour déterminer leurs prix une fois que vous les proposez à votre clientèle. En effet, n’oubliez pas que vous devez réaliser des profits.

De la brocante, mais sous quelle forme ?

Si vous estimez avoir toutes ces compétences, la prochaine étape est de définir comment vous aimeriez exercer votre métier de brocante. Plusieurs solutions vous sont offertes. Néanmoins, c’est la forme la plus classique qui est encore de nos jours la plus rencontrée à savoir l’ouverture d’un magasin d’antiquité.

Mais n’oubliez pas, entre le loyer, la facture d’eau et d’électricité… Disposer d’une boutique engendre des frais supplémentaires. C’est pourquoi certains professionnels de ce secteur choisissent d’être ambulants, en participant surtout à des foires. Sinon, d’autres décident de faire leur commerce à domicile en dédiant le garage ou une des pièces de leur maison au stockage de leur marchandise. Enfin, il y a toujours la vente en ligne.