contrat

Comment obtenir un prêt immobilier ?

Obtenir un emprunt immobilier implique de déposer une demande de financement auprès d’un établissement de crédit, ce dernier va évaluer la capacité de l’emprunteur à pouvoir rembourser une mensualité et lui proposera en conséquences une offre de prêt à l’habitat.

Savoir combien on peut emprunter

Pour obtenir un financement de prêt immobilier, il faut pouvoir répondre à une question relativement simple, celle de savoir combien on peut emprunter. L’idée est tout simplement de faire le point sur les finances du demandeur en comparant respectivement ses charges et ses revenus, mais aussi ses éventuels crédits en cours. En effet il faut déterminer le taux d’endettement actuel pour ne surtout pas dépasser le taux de 33%, la limite acceptable auprès des institutions financières en France.

A partir de l’évaluation de la capacité à emprunter, la banque peut ensuite formuler des propositions de financement en fonction du montant souhaité par l’emprunteur. Si le montant est trop élevé, il faudra réajuster le projet en fonction des capacités de remboursement. Jouer sur la durée, le taux et la mensualité peut souvent permettre de faire passer un dossier, tout comme l’apport personnel.

L’obtention de l’offre de crédit immobilier

Après demande et validation de la capacité de l’emprunt bancaire, le conseiller bancaire va éditer une offre de contrat de crédit, cette offre va se baser sur le montant souhaité par l’emprunteur dans le cadre de son achat immobilier. Cette offre sera éditée puis envoyée à l’emprunteur pour que ce dernier puisse analyser les modalités de souscription, à savoir le montant total à rembourser (y compris les intérêts), le taux proposé, la durée et les mensualités. Cette offre contient également l’assurance emprunteur, c’est tout simplement la couverture de l’emprunteur sur le remboursement des échéances.

Il faut bien étudier une offre de contrat de crédit, car c’est avant tout le coût total à rembourser qui permet de déterminer sa valeur, et plus précisément le montant total que l’emprunteur devra honorer. Dans le cadre d’une comparaison des offres, il est important de se reporter à cet élément plutôt que le taux.