La crise d’adolescence : une étape difficile

Gérer la crise d’adolescence est une étape difficile à la fois pour le jeune, mais aussi pour ses parents qui regretteront l’âge ou il tenait encore dans un berceau ! Être parent d’un ado en crise peut s’avéré difficile, voir violent ! Vous en arrivez à vous demander si votre ado ne fait pas tout simplement exprès d’être aussi insolent ! Mais cette période est aussi difficile pour l’adolescent, qui comme vous doit gérer le conflit permanent !

Un conflit pas toujours désiré par l’adolescent

Un adolescent en crise est marqué par l’opposition : il se chercher et essaie de trouver sa place, et cette recherche passe souvent par le conflit. La provocation permanente dont fait preuve l’adolescent provient d’un paradoxe qui surgit à l’adolescence : ils ont cette peur d’être abandonné si personne ne s’occupe d’eux, mais ils ont aussi peur d’être influencé si on leur porte trop d’attention. D’où les nombreuses disputes provoquées, mais a votre grand étonnement sachez que l’adolescent est très affecté par ces disputes peut être même plus que vous car l’enfant souffre d’une hypersensibilité au conflit, c’est ce que confirme le site de la famille Lemagdelafamille.com

Des crises parfois violentes

Les crises de plus en plus violentes que peut provoquer l’adolescent témoigne d’un mal être croissant. De plus en plus d’adolescent sont victimes de troubles qu’ils ne contrôlent plus : boulimie, anorexie, consommation de drogue etc. Le jeune entre alors dans une spirale infernale dont il ne sait plus comment en sortir.

L’adolescence est une étape difficile, tant pur les parents que pour les adolescents, malheureusement cette période laisse souvent des séquelles sur l’avenir (par exemple refus de travailler, redoublement, faux pas…). Il faut essayer de faire preuve d’un maximum de pédagogie, la réaction d’un adolescent est prévisible, il choisira toujours le contraire de ce que vous désirez et sera en provocation permanente.