Faites de vos combles perdus un espace habitable

Les travaux d’agrandissement d’une maison coûtent cher. Sans parler des démarches administratives que vous devez accomplir. Facilitez-vous plutôt la vie en convertissant vos combles en zone habitable.

Quelles sont les différentes options ?

Le saviez-vous que près de 25 % des déperditions de chaleur sont observés au niveau du toit. Profitez donc des travaux dans vos combles pour optimiser l’isolation thermique de votre toiture et vos murs. Toutes les informations à ce sujet sont sur Kolorys. Sinon, une hauteur minimale de un mètre quatre-vingt est nécessaire pour que vos combles puissent-être transformés en espace vie.

Pour remplir ces conditions, il se peut qu’une modification de vos charpentes soit nécessaire. L’installation de poteaux verticaux sera alors nécessaire. L’avantage ici est que la partie extérieure de votre toiture ne sera pas touchée, sauf pour l’implantation de fenêtres. Autrement, pour que vous disposiez d’une hauteur de plafond réglementaire, l’autre possibilité est la surélévation.

Comment y accéder ?

Mais peu importe la solution qui vous convienne, vous devez également penser à l’accessibilité de vos combles via l’aménagement d’un escalier. La tâche la plus difficile est alors de déterminer son point d’emplacement, plus particulièrement la trémie. C’est l’espace vide qui sera destiné à accueillir l’escalier. Il est important de souligner que ces mètres carrés seront perdus et donc inutilisables.

La trémie, plus particulièrement l’encombrement au sol dépendra alors des dimensions de l’escalier. La plus sage des décisions est bien sur de consulter les avis d’un professionnel. Pour ce qui est maintenant du modèle, ce sera en fonction de l’espace disponible. Les droits sont les plus classiques et les plus communément rencontrés. Toutefois, si votre objectif est de gagner de l’espace optez plutôt pour les hélicoïdaux.