Le point sur les plans d’épargne retraite dans le bâtiment

Femme travaillant dans le batiment

Vous êtes salarié, artisan ou chef d’entreprise dans le BTP ? Avec l’allongement de l’espérance de vie, le départ à la retraite n’est plus synonyme d’inactivité. Au contraire, cette période est l’occasion de concrétiser les rêves que vos obligations professionnelles vous empêchent parfois de réaliser. Malheureusement, votre pension de retraite peut s’avérer insuffisante pour maintenir votre niveau de revenus et financer vos projets. Il est donc primordial d’anticiper en vous constituant dès à présent un complément de retraite. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un petit tour d’horizon des différents dispositifs d’épargne retraite dans le bâtiment.

Le PER, nouveau Plan d’épargne retraite

La récente Loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) modifie profondément le système d’épargne retraite actuel. Disponible depuis le 1er octobre 2019, le nouveau Plan d’épargne retraite (PER) remplace progressivement les autres produits d’épargne retraite.

Le PER se décline sous trois formes :

  • un PER individuel, qui succède au PERP et au contrat Madelin ;
  • un PER d’entreprise obligatoire, qui se substitue au contrat article 83 ;
  • Un PER d’entreprise collectif, qui prend la suite du Perco.

Le PERP, le contrat Madelin et le Perco ne pourront plus être mis en place à partir du 1er octobre 2020. Vous pouvez bien entendu transférer l’épargne de vos anciens plans sur votre nouveau PER.

À la liquidation du contrat, vous pouvez opter pour un versement sous forme de rente viagère ou de capital (en totalité ou de manière fractionnée). Les sommes versées sur le PER sont bloquées jusqu’à l’âge de la retraite, mais un déblocage anticipé est possible :

  • pour l’achat de votre résidence principale ;
  • en cas d’accidents de la vie : invalidité, décès du conjoint, expiration des droits au chômage, surendettement ou liquidation judiciaire.

Le Plan d’épargne retraite individuel

Ouvert à tous, le PER individuel est accessible quel que soit votre âge ou votre situation professionnelle. Vous pouvez le souscrire auprès d’un établissement financier ou d’un organisme d’assurance comme le groupe SMAvie, spécialisé dans le BTP.

Le PER individuel est un produit d’épargne à long terme qui vous permet d’économiser pendant votre vie active afin de disposer d’un complément de retraite.

De plus, le PER individuel ouvre droit à des réductions d’impôts. Les versements effectués sont déductibles de votre revenu imposable, dans la limite d’un plafond fixé à 10 % des revenus professionnels.

Le Plan d’épargne retraite d’entreprise obligatoire

Le PER d’entreprise obligatoire est un plan d’épargne retraite ouvert à tout ou partie du personnel. Pour les salariés, l’adhésion est obligatoire si vous appartenez à la catégorie visée par le dispositif. En tant que chef d’entreprise, vous pouvez constituer un complément de retraite pour vos collaborateurs ou pour vous-même si vous possédez le statut de dirigeant salarié.

L’alimentation du PER d’entreprise obligatoire se fait par :

  • les cotisations obligatoires du salarié et de l’employeur ;
  • les versements volontaires du salarié ;
  • les sommes issues de la participation, de l’intéressement, du compte épargne temps (CET) ou du transfert d’autres plans d’épargne retraite.

Le PER obligatoire tel que le contrat PER Entrerprise SMAvie bénéficie d’un régime fiscal et social avantageux. Les versements volontaires sont déductibles du revenu imposable, et ceux issus de l’épargne salariale (intéressement et participation) sont exonérés d’impôts sur le revenu.

La fiscalité en sortie dépend de la nature des versements et du mode de liquidation (rente ou capital). Les droits acquis au titre des versements obligatoires sont nécessairement liquidés sous forme de rente viagère.

Le Perco BTP, plan d’épargne retraite du bâtiment

Issu d’un accord national de branche, le Perco BTP est un plan d’épargne retraite collectif réservé aux entreprises du secteur de la construction. Ce dispositif facultatif est ouvert :

  • aux salariés du BTP justifiant d’au moins 3 mois d’ancienneté ;
  • aux dirigeants d’entreprises de 1 à 250 salariés ainsi qu’aux conjoints collaborateurs ou associés.

Il peut être mis en place uniquement dans les entreprises ayant souscrit un plan d’épargne salariale de type PEE ou PEI.

Le Perco BTP permet de vous constituer un complément de retraite tout en profitant d’avantages fiscaux et sociaux. L’abondement est déductible du bénéfice imposable de l’entreprise et exonéré de cotisations sociales. La liquidation peut se faire en capital ou en rente viagère non soumise à l’impôt sur le revenu.

Vous souhaitez en savoir plus les plans d’épargne retraite dans le bâtiment ? Rendez-vous sur le site Elles Assurent, créé par le groupe SMAvie : https://www.ellesassurent.fr/epargne-retraite-recherche

A découvrir ...