Quelles sont les précautions à prendre pour rénover la façade d’une maison ancienne ?

Si vous voulez entreprendre des travaux de ravalement sur une maison à forte valeur patrimoniale, vous devez les faire dans les règles de l’art. Et les réglementations sont plus strictes pour ce type de maison. Quels sont alors les démarches à faire et comment prévoir les travaux ? Trouvez ci-après quelques informations pouvant vous aider dans votre projet.

Se renseigner sur les règlementations

Avant d’entamer des travaux de ravalement de façade sur une maison ancienne, il est fortement recommandé, de se renseigner auprès de l’administration. Il est nécessaire d’avoir des renseignements sur la législation et les règlementations régissant ces travaux. En effet, le ravalement sur une maison ancienne est plus délicat et leur exécution plus cadrée.

En plus des règles techniques d’usage comme le DTU, les travaux sur une maison ancienne peuvent être soumis à des règles de préservation du patrimoine. Vous tenus de suivre cette règlementation dans le cas où votre maison ancienne se situe dans un secteur sauvegardé, si elle a été identifiée par le plan de sauvegarde et de mise en valeur, ou qu’elle est inscrite à l’inventaire des Monuments historiques. Le plan d’urbanisme local peut aussi prévoir des articles supplémentaires pour les maisons anciennes se situant sur la localité.

Il est à noter que les bâtiments traditionnels non classés se situant dans le champ de vision ou adossés à un immeuble classé patrimonial sont aussi soumis à des restrictions particulières dans le ravalement des façades.

Vous pouvez alors être de tenu d’établir :

  • Une demande d’autorisation auprès de la commune, une autre pour la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) peut aussi être demandée.
  • Une déclaration préalable de travaux
  • Un projet de programme si la maison a été identifiée ou classée.

Ainsi, l’aide d’un professionnel comme cet artisan façadier expérimenté dans les Cotes d’Armor est plus que conseillée, et peut être obligatoire pour ces démarches administratives.

Se préparer aux travaux

Identifier les travaux à faire

Le ravalement d’une façade d’une maison ancienne peut être plus complexe et plus couteux qu’une maison ordinaire. De multiples conditions et restrictions peuvent être intégrées dans le cahier de charge comme la conservation et la restauration des éléments d’ornementation de la façade. L’identification des travaux à faire est importante, afin de mettre en place les dispositifs de sécurisations adéquates, de prioriser les zones et éléments dangereux, et de bien choisir les techniques et les matériaux à utiliser.

Sur une maison ancienne, on rencontre fréquemment des problèmes de fissures sur les murs, l’affaissement des sols, l’infiltration d’eau, l’étanchéité. L’amélioration de l’isolation par l’extérieur est ici une opération assez courante.

Identifier les techniques et matériaux adéquats

Il est important de ne pas affaiblir la façade et de choisir au préalable les techniques adéquates pour faire un bon ravalement sur ce type de maison. Ces choix doivent prendre en compte de la fragilité et vétusté des murs. Choisissez par exemple un décapage moins sévère comme la nébulisation ou le nettoyage à vapeur. Des techniques de restauration sont à prioriser le plus pour garder le cachet de la bâtisse. Il est alors préférable de garder des éléments en bois plutôt que de rénover avec du PVC comme les fenêtres.

Il existe aussi des matériaux spécifiques adaptés à des murs anciens, tels que les nettoyants naturels, les enduits spécifiques, les peintures à l’eau.

A découvrir ...