Tout savoir sur le fonctionnement d’un volet solaire

Réputé pour sa grande autonomie, le volet solaire rencontre un franc succès auprès de nombreux foyers. L’énergie solaire étant une énergie verte, elle représente une importante économie pour ses utilisateurs en plus de sa facilité d’utilisation. L’absence de câblage électrique pour son utilisation contribue alors à produire des économies supplémentaires. Les avantages de son utilisation ne s’arrêtent pas là, il y a d’autres informations à connaître au sujet de ce système de sécurisation écologique.

Composition d’un volet roulant

Pour fonctionner correctement, un volet solaire doit se composer de plusieurs éléments. Il est équipé d’un coffre en aluminium, une batterie, des panneaux photovoltaïques, un moteur tubulaire, un tube d’enroulement, des coulisses et un tablier de volet.

Le coffre sert à protéger la batterie et le moteur tubulaire. Il est également utilisé comme moyen de stockage lorsque le tablier de volet remonte au niveau du tube d’enroulement. Le ou les panneaux solaires sont ensuite fixés au niveau du panneau solaire. C’est ce qui fait toute la différence avec un volet classique. Ceux qui fonctionnent à l’énergie solaire n’ont besoin d’aucune énergie pour être fonctionnels.

Son fonctionnement et son installation

Son fonctionnement dépend principalement du panneau solaire qui absorbe les rayons du soleil pour les transformer en énergie ou en électricité. Ce dernier est stocké dans la batterie le temps d’être utilisé dans le fonctionnement du volet. Il sera redistribué pour ouvrir et fermé le volet.

Même si le temps est couvert ou qu’il fasse nuit, le volet solaire reste opérationnel grâce à l’énergie stockée dans la batterie de l’équipement. L’autonomie d’un volet solaire varie d’un modèle à un autre. Elle peut atteindre 15 jours avec ou sans ensoleillement. De ce fait, c’est une bonne manière d’équiper ses fenêtres même au niveau des parties non ensoleillées de la maison.

Pour l’installer, il faut trouver l’endroit où il sera fixé. Vérifiez qu’aucun renfoncement ne viendra perturber le système d’alimentation du volet solaire. Étant donné qu’aucun travail complexe n’est à entreprendre, son installation peut se faire sans l’aide d’un technicien. Vous avez à prendre la mesure de chaque encadrement de fenêtre : largeur, hauteur et profondeur. Le choix de votre produit reposera sur le type de motorisation, ses dimensions et les matériaux de la lame.

Quels sont les facteurs influents dans l’élaboration de son prix ?

Le coût d’acquisition d’un volet roulant dépend de plusieurs facteurs. En premier lieu, il y a les dimensions de l’ouverture qui peuvent être standards ou sur-mesure. Le positionnement de la fenêtre entre également en compte, elle peut se trouver sur le toit ou en façade.

Le choix du matériau est aussi un critère important, tout comme la performance isolante, son autonomie énergétique et son mode de fonctionnement. Un volet solaire peut fonctionner à l’aide d’une télécommande, c’est-à-dire qu’il est possible de l’ouvrir et de le fermer à distance. Il peut également fonctionner de manière automatique. Soit, il s’ouvre et se ferme seul grâce à un dispositif spécifique.

Cette programmation automatique de l’ouverture et de la fermeture est basée sur le niveau d’ensoleillement. Il n’est pas nécessaire d’être sur place pour l’actionner, tout se fait à l’aide d’une programmation et d’un réglage au préalable.

A découvrir ...