Travaux de maçonnerie : quelles sont les principales erreurs à éviter?

Chantier de travaux

La plupart du temps, nous décidons de nous passer de l’aide d’un professionnel pour certaines tâches dans le cadre de nos travaux de maçonnerie. Pourtant, leur réalisation devra se faire dans le respect des normes de la construction. En les effectuant nous-mêmes, nous risquons de commettre des erreurs qui sont, dans la majorité des cas, difficilement remédiables. Nous allons justement parler de ces erreurs qu’il faudra éviter à tout prix.

Réaliser les fondations sans étudier au préalable l’état du sol

Dans le cadre de la construction de bâtiment, il est crucial d’avoir des fondations stables et solides. Avant leur réalisation, une étude préalable du sol devra nécessairement être entreprise par un géotechnicien. En effet, il est préférable de mener cette étude avant que l’achat du terrain soit conclu, car il est fondamental de connaitre la qualité du sol. Il faut savoir que certains terrains sont non constructibles. Cette étude permet de déterminer la nature du sol et, en conséquence, de définir le type, la largeur et la profondeur des fondations. En revanche, il est tout à fait possible de se renseigner sur la qualité du sol sans forcément passer par un spécialiste. Pour cela, vous pouvez par exemple demander à vos voisins et vous renseigner auprès de votre mairie. En effet, il est possible de consulter auprès de celle-ci les documents relatifs à la prévention des risques liés à la zone donnée.

Oublier les démarches administratives

Qu’il s’agisse de construction d’une maison neuve ou la rénovation d’une structure existante, les travaux de maçonnerie nécessitent une autorisation préalable. Pour certaines opérations comme l’extension d’une maison en surface, l’obtention d’un permis de construire est requise. Pour d’autres, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux suffit. Dans tous les cas, il faudra déposer la demande d’autorisation auprès de la mairie. En effet, les travaux de construction doivent être exécutés dans le respect des normes existantes pour éviter les pénalités. Avant d’entamer la moindre chose, il est donc plus prudent de se consulter les exigences du Plan Local d’Urbanisme en vigueur dans la région.

Négliger la préparation des travaux

Pour construire ou rénover une habitation, une bonne préparation et organisation préalable du chantier s’impose. Si vous comptez effectuer les travaux vous-mêmes, veillez à ce que vous ayez les outils et les matériaux indispensables à leur exécution. Pour éviter les mauvaises surprises, vous devez prévoir un budget assez large. Voilà pourquoi il est plus judicieux de faire appel à un expert en travaux de maçonnerie. Pour avoir une idée du coût des différentes opérations, n’hésitez pas à demander un devis. Ce document vous donnera toutes les informations dont vous aurez besoin. Il vous informera sur les matériaux nécessaires et leur prix, le coût de chaque prestation si vous embauchez un professionnel, le montant de la TVA et le coût de la location des matériels spécifiques tels que les engins élévateurs et les bennes.

Ne pas requérir l’avis d’un expert avant d’acheter les matériaux

La solidité et la durabilité de votre ouvrage vont dépendre de la qualité des matériaux que vous utilisez pour sa construction. Optez pour des matériaux qui ne craignent pas les intempéries et les pollutions. Pour éviter les erreurs difficilement réparables, nous vous préconisons de solliciter l’avis d’un maçon ou d’un architecte avant tout achat de matériaux.

Exécuter les gros œuvres sans l’aide d’un expert en travaux de maçonnerie

Les gros œuvres sont les travaux qui assurent la stabilité et la solidité de la structure. Il s’agit, en l’occurrence, de la création des fondations, des travaux d’assainissement, l’élévation des murs, le montage de la charpente et de la toiture. Comme vous pouvez le constater, ils comprennent de lourdes opérations qui requièrent une bonne connaissance en BTP, de la compétence et un grand savoir-faire. Leur réalisation doit en outre se faire selon les normes de la construction. Ainsi, il faut faire appel à un maçon professionnel pour leur mise en œuvre.

Bafouer les seconds œuvres et la finition

Une fois que l’habitation est en place, les seconds œuvres sont effectués. Ce sont les travaux qui rendent la maison habitable. Autrement dit, ils la rendent confortable. C’est le cas des travaux de plomberie, de l’installation du système électrique, des travaux de menuiserie et de la dépose des différents revêtements.

Outre les seconds œuvres, il faudra réaliser méticuleusement les travaux de finitions. Ces derniers contribuent à l’amélioration du niveau de confort de votre logement. Ils garantissent également son esthétique.

A découvrir ...